La ligne du sourire

En dehors de la maladie aggravée des gencives communément appelée « parodontite », on peut se retrouver en présence de défauts de la gencive qui ne sont pas en rapport avec cette maladie inflammatoire d’origine infectieuse. Ligne du sourire basse (20% de la population)Ces personnes exposent pendant leur sourire moins de 75 % de leurs dents antérieures.         Ligne du...

En savoir plus

Qu'est-ce qu'une récession gingivale ?

Les défauts gingivaux les plus fréquents sont les récessions gingivales qui représentent la migration de la gencive en direction de la racine. Cela se traduit par la présence de racines qui ne sont plus recouvertes de gencive.             Quels sont les facteurs de risque ? Des facteurs anatomiques comme la gencive fine, les racines proéminentes ou la présence de freins...

En savoir plus

Classification des récessions gingivales

P.D. Miller en 1985 a émis une classification descriptive permettant de pronostiquer la possibilité de recouvrement de la récession :   Les Classes I et II Les classes I et II présentent de part et d’autre de la récession des papilles (triangle de gencive présent entre les dents) remplissant parfaitement l’espace entre les dents. Le pronostic de recouvrement dans ces cas...

En savoir plus

La freinectomie

La freinectomie consiste à couper le frein de la lèvre lorsqu'il s'attache trop près des dents provoquant ainsi des problèmes de gencive (récessions) ou de malposition (diastèmes).   Comment se déroule l’intervention ? L'opération se déroule sous anesthésie locale. L'anthésie est pratiquée dans le frein et de chaque côté de celui-ci ou dans le frein et dans le palais. Le...

En savoir plus

Attitudes thérapeutiques

Il y a plusieurs attitudes lorsqu'on est en présence de récesssions gingivales.  L’abstention si aucune gène tant d’un point de vue esthétique que d’un point des sensibilités dentaires n’est exprimée par le patient.. Le renforcement par épaississement ou modification de la gencive. Le recouvrement de la récession. Il existe des situations où le patient ne ressent aucune...

En savoir plus

La chirurgie muco-gingivale

Il existe des situations où le patient ne ressent aucune gêne et où néanmoins la chirurgie muco-gingivale est recommandée. Des études suédoises ont montré que la santé de la gencive peut être maintenue sans grande quantité de gencive. Néanmoins dans certaines conditions locales, il est préconisé d’augmenter la quantité de gencive.   Quelles sont les indications ? En...

En savoir plus

Techniques de chirurgie muco-gingivales sans apport de gencive

La technique sans apport de gencive fait appel à ce que l’on appelle des lambeaux « déplacés » ou « repositionnés ». Le principe de ces lambeaux est d’utiliser et de déplacer la gencive résiduelle à proximité de la ou des récessions. Cela implique une quantité de gencive résiduelle suffisante proche des récessions. On peut déplacer la gencive de deux manières :   Le...

En savoir plus

Techniques de chirurgie muco-gingivales avec apport de gencive : la greffe de conjonctif enfoui

Le principe est de prélever de la gencive où le patient en possède en excès et de la placer au niveau des récessions qui seront alors considérées comme le site receveur. Les deux zones principalement utilisées pour le prélèvement de la gencive sont le palais et la tubérosité maxillaire (petit bourrelet de gencive en arrière de la dernière molaire de la mâchoire...

En savoir plus

Techniques de chirurgie muco-gingivales avec apport de gencive : la greffe épithélio-conjonctive

Les techniques avec apport de gencive encore appelées « greffes de gencives » font appel à un second site opéré dit le site donneur. Le principe est de prélever de la gencive où le patient en possède en excès et de la placer au niveau des récessions qui seront alors considérées comme le site receveur. Les deux zones principalement utilisées pour le prélèvement de la...

En savoir plus

Contre-indications et suites post-opératoires d'une chirurgie muco-gingivale

Les contre-indications absolues de la chirurgie muco-gingivale sont les mêmes que les contre-indications de la chirurgie dentaire classique.   Néanmoins plus que pour d’autres chirurgies, la chirurgie muco-gingivale est sensible et donne de moins bons résultats chez le gros fumeur. Les suites postopératoires de ces chirurgies sont parfois étonnantes car le patient peut,...

En savoir plus

Qu'est ce que le PRF ?

Le PRF (Platelet Rich Fibrin ou Fibrine Riche en Plaquette) est un concentré en plaquettes sanguines et en cellules immunitaires, permettant de rassembler en une seule membrane de fibrine l’ensemble des constituants favorables à la cicatrisation et à l’immunité présents dans un prélèvement sanguin. Ce procédé novateur permet d'accélérer le temps de cicatrisation. Le...

En savoir plus